• Patient
  • IBODE
  • IDE

Etude de 920 patients depuis janvier 2013

La solution de suivi : ebaros

Publié le 03.04.2017

Le suivi des patients est un enjeu majeur de la chirurgie de l’obésité. Il conditionne non seulement le résultat à long terme mais aussi l’apparition ou non de complications parfois graves. Pour mieux impliquer les opérés au cours de leur suivi nous avons développé un «espace patient» sur le site https://suivi.ebaros.com/. Ce service permet de gérer la phase préopératoire jusqu'à la réunion de concertation pluridisciplinaire puis la phase post opératoire avec collaboration active du patient au recueil prospectif des résultats. Le site comporte un accès sécurisé pour les médecins traitants, les diététiciennes et les infirmières libérales qui ont accès aux informations renseignées par le patient et qui participent plus activement au suivi.

Méthodes

 

Depuis janvier 2013, 920 patients ont adhéré à ce système de suivi.  Le suivi de poids était recueilli tous les mois avec une relance automatique par email. Le score « Baros », et le score de comorbidité étaient évalués tous les 3 mois. A chaque échéance le patient recevait un mail lui rappelant la nécessité de se connecter. Il était demandé lors de cette connexion mensuelle de renseigner le poids et de cocher un « smiley » correspondant à l’état global actuel. Une consultation physique avec le chirurgien était prévue à 2 mois post opératoire puis à la date anniversaire.

 

Résultats

 

 216 patients ont été opéré de by-pass en omega, 445 de gastrectomie longitudinale monotrocart (sleeve Monotrocart) et les 259 restants sont en cours de bilan.  Seul 19 (2%) patients n’avaient pas de possibilité de suivi par Internet ni par eux même ni par leur famille proche. Le bilan initial préopératoire était complété par 98% des patients. La mortalité a été nulle. La morbidité a concerné 38 patients sur 661 (5,7%). 234 patients (25,4%) « en décrochage » (pas de connexion depuis plus de 3 mois) ont du être sollicité par mail et par téléphone pour poursuivre le suivi. Les questionnaires post opératoire étaient complétés dans 98% des cas. Le suivi de poids est efficace sur la première année dans 88% des cas. Les score « Baros » et comorbidité ne sont pas renseignés de façon suffisamment assidue (20% des cas). Sur la série le taux de perdus de vue (2 ans sans nouvelle) avec un recul de 4 ans est de 17% (102 patients).

 

 

1 an

2 ans

3 ans

4 ans

Taux de décrochage (%)

15,7

29,3

44,9

49,6

Sleeve monotrocart (perte de poids moyenne en kgs)

44,5

45,5

42,3

42,5

Sleeve monotrocart (perte d'IMC moyenne)

16,3

16,5

15,4

15,2

By-pass en Omega (perte de poids moyenne en kgs)

47,9

49,5

53,4

51,6

By-pass en Omega (perte d'IMC moyenne)

17,9

18,5

19,8

18,7

 

Taux de décrochage et perte de poids obtenue sur la cohorte de 661 patients opérés

 

Discussion

 

Le suivi « connecté » est un plus pour une équipe de chirurgie bariatrique. L’outil que nous développons est encore en phase d’expérimentation mais les bénéfices pour les patients sont significatifs avec absence de reprise de poids pour les by-pass en Omega et une reprise de poids minime pour les sleeve . Des améliorations sont en cours pour augmenter l’assiduité des patients. Cet outil informatique, prochainement couplé à une application mobile, améliore la compliance des patients après chirurgie de l’obésité.