• Patient
  • IBODE
  • IDE

TUTO sur la SLEEVE gastrectomie

Publié le 02.12.2017

La sleeve gastrectomie (ou gastrectomie longitudinale) est une intervention de plus en plus pratiquée en France. Elle a un intérêt majeur celui de ne pas entraîner de malabsorption et par conséquent moins de carence au cours de l'amaigrissement.

Objectif

La procédure consiste à tubuliser l'estomac le long de la petite courbe gastrique en laissant une capacité gastrique de faible volume. Cette technique impose de disséquer parfaitement la partie haute de l'estomac à côté de l'oesophage et le long des muscles du diaphragme.

"Single access "

La variante technique décrite est parfaitement codifiée et standardisée. Elle respecte les recommandations de la conférence de consensus d'octobre 2011 à New York (Rosenthal-Surg Obes Relat Dis 2012). Une seule petite incision est faite pour contrôler tous les points clés de cette technique chirurgicale. Les deux astuces de cette intervention sont premièrement l'utilisation de l'échographie systématique après installation du patient en proclive prononcé et deuxièmement l’utilisation de la voie ouverte pour contrôler la partie basse de l'estomac et réaliser le début de l'agrafage.

Avantages

Cette variante technique de la sleeve gastrectomie est devenue le "gold standard" pour la réalisation de cette intervention dans notre bloc opératoire. Bien qu’il soit encore actuellement difficile de le prouver, il nous semble que cette procédure apporte un réel confort supplémentaire au patient. Il n’y a quasi pas de doléance fonctionnelle abdominale en dehors de la sensation de restriction alimentaire. Quant au bénéfice esthétique, il est évident chez les jeunes femmes d’autant que si une dermolipectomie abdominale est envisagé%

Précautions post opératoires

Pendant les 15 premiers jours post opératoire, il est recommandé de manger liquide ou quasi liquide (bouillons, yaourts, compote). La reprise de l'alimentation solide est débuté progressivement après cette période. Il est aussi impérative de manger ET boire lentement. La marche sera idéale pour favoriser la vidange gastrique et faire disparaitre les douleurs occasionées par les "gaz de la coelioscopie". Les vomissements doivent etre absolument évités. Pour cela le patient doit bien prendre son traitement adapté prescris par son chirurgien.